Le 16 décembre 2017, Van Na, Léo, Diogo et Kilian nous attendent impatiemment aux portes de leur institution sédunoise, spécialisée dans l’accueil d’adolescents vivant des situations familiales difficiles. Ils ont saisi l’opportunité offerte par les trois bénévoles de Montagne Partagée pour monter en ski de randonnée à l’Hospice du Grand St-Bernard. Le vent souffle à l’extérieur et tout le monde profite de l’abri des garages pour régler les derniers détails techniques, enclencher les détecteurs victimes avalanche après avoir reçu une explication complète sur leur fonctionnement.
Dès les premiers hectomètres, le brouillard vient à la rencontre du petit groupe qui progresse en formation resserrée et se protège du vent qui semble s’opposer à leur montée. Sous la conduite de Anne, Alex et François, le groupe progresse malgré les conditions difficiles.

Lorsque la petite bâtisse du Tronchet surgit du brouillard, c’est le soulagement de pouvoir s’y réfugier pour un bon pic-nique et le soin à des cloques naissantes.

C’est avec une surprise heureuse que les sept randonneurs découvrent la croix qui signale l’arrivée toute prochaine au col et à l’Hospice.

L’accueil dans le bâtiment cossu est chaleureux, le thé chaud fait du bien et après un riche repas, la soirée se déroule joyeusement autour de la table de ping-pong et de jeux de carte désignant (parfois avec d’autres mots) un président, un premier ministre, un ouvrier et un clochard.
Comme la météo ne s’annonce guère meilleure le lendemain, certains se réjouissent de poursuivre le jeu après le petit déjeuner. Le musée de l’hospice est riche d’enseignements interactifs sur tout le monde de l’altitude, sa faune, sa flore et l’histoire de ce lieu.

Sur le plan de Jupiter avec un pain de sucre … de glace!

Entre temps une éclaircie offre un paysage magique, mais le vent est glacial. Un seul des jeunes est motivé pour accompagner les encadrants sur le lac gelé, en direction de l’Italie, jusqu’à la statue de Saint-Bernard sur le plan de Jupiter.

Retour dans l’hospice chaleureux pour un bon repas chaud.

Avec 4 jeunes de la Cite-Printemps

Le brouillard et la neige enveloppent à nouveau la montagne et c’est à la queue leu leu que le groupe rejoint les voitures, heureux de ce week-end vécu dans un partage simple et humain. Merci à la congrégation des chanoines de St-Bernard pour leur accueil généreux. Lorsqu’on leur demande quels sont les plus beaux moments vécus lors de ces deux jours de montagne partagée? « L’arrivée à l’hospice et le ski de fond à la descente » pour Kilian, « La vue des voitures au retour » pour Van Na, et de nombreux autres moments forts vécus dans la bonne humeur. Et chacun s’annonce à nouveau partant!